English EN French FR German DE Italian IT

En 2018 à l’aube de mes 40 ans, alors que je venais d’accoucher de mon deuxième enfant et avec des problématiques en tête bien différentes liées aux seins… en quelques mois j’ai été confrontée à deux expériences de femmes  de mon âge touchées cruellement par le cancer du sein. Deux femmes qui me ressemblaient : même profession, mode de vie sain, ayant allaité longtemps, sportives et avec des enfants en bas âges… bref ces deux femmes qui ont toute mon admiration m’ont permis de prendre conscience que cela n’arrivait pas qu’aux autres et qu’il est important de savoir comment dépister précocement un cancer du sein afin de se donner toutes les chances de guérison. Grâce à l’association L’Aimant Rose qui milite pour un dépistage précoce à partir de 40 ans j’ai une chance de bénéficier de ce dépistage. Je suis convaincue que la prévention et les actions menées par L’Aimant Rose permettront de faire tomber les tabous liés à cette maladie et sauver des femmes.